Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Question : est-ce que l'ignorant est excusé pour son ignorance dans les sujets de sa religion ?

La réponse : "Bismillah Ar-Rahmân Ar-Rahîm, la louange est à Allah Celui qui a enseigné à l'Homme ce qu'il ne savait pas. Que la prière et le salut soient sur le maître des arabes et des non-arabes, notre maître et prophète Muhammad, ainsi que sur ses suiveurs et ses compagnons.

Le prophète (s) a exposé la religion de façon parfaite et a éclairci sa finalité ainsi que sa voie. Le polythéisme (shirk) à Allah, personne n'y est excusé [c'est] L'adoration d'autre qu'Allah - jallâ wa 'alâ - telle que le nazr et l'immolation. Allah dit :

قل إن صلاتي ونسكي ومحياي ومماتي لله رب العالمين لا شريك له

(Dis : certes ma prière, ma dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah Seigneur des Mondes, Il n'a point d'associé)

Quant aux autres actes : si la personne se trouve dans un pays [où on y] connaît pas les fatâwas au sujet de la religion, et ne trouve pas de savants, elle a entendu parler de l'Islam puis s'est convertie, mais ne connaît pas les détails...elle est excusée jusqu'à qu'elle sache.

Mais quant au fait qu'il adore autre qu'Allah, comme s'il invoquait une statue, un jinń, un humain, un ange ou l'un des prophètes, ou encore qu'il dise qu'un humain est une divinité avec Allah...celui-ci n'est pas excusé ! Allah - jallâ wa 'alâ - dit, alors qu'Il est Le Seigneur de L'univers ainsi que son Créateur :

إن الله لا يغفر أن يشرك به ويغفر ما دون ذلك لمن يشاء

(Certes, Allah ne pardonne pas qu'Il soit associé et Il pardonne, à part ça, à qui Il veut)

Donner un associé à Allah (shirk) n'est pardonné que si on s'en repent. Les péchés autre que ça, il se peut qu'Allah les pardonne.

Allah - jallâ wa 'alâ - n'a pas excusé les mécréants de Qoraïsh ceux qui sont morts avant la prophétie, la prophétie de Muhammad - sallâ Allah-u 'alayhi wa salam -. Le prophète dit :

Al Abbâss Ibn Abd Al Muttalib a posé certaines questions au prophète - sallâ Allah-u 'alayhi wa salam - et il lui répondu. Puis il l'a questionné au sujet de ses deux parents, et il n'a pas dit qu'ils étaient au Paradis. Donc, celui qui meurt sur le polythéisme (shirk) à Allah - jallâ wa 'alâ - n'est pas excusé pour le shirk [qu'il a commit]." Fin de citation. Cf. ( http://ar.salafishare.com/BmW )

Tag(s) : #Al-Luhaydân

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :