Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il a dit - qu'Allah le préserve - : "[Quant] aux statuts de la sharî'a dans lesquels l'ignorance ne peut être considérée comme une excuse, qui - de façon générale - se subdivisent en deux catégories:

Premièrement: l'ignorance dans les fondements de la religion, ainsi que les entités relatives au dogme, tel que le mécréant qui ignore l'être d'Allah, ou les attributs de Son caractère parfait, ou [encore] le prophète Muhammad. En effet, Le Législateur a été très "sévère" dans les fondements de la religion. L'ignorance ne peut donc être considérée comme étant une excuse dans ces sujets là, car après l'évidence des preuves et l'exposé des miracles, c'est de l'orgueil.

Deuxièmement: ce qui est connu dans la religion par nécessité. Ce qui comprend l'ensemble des statuts de la shari'a qui sont notoires et communs dans les sociétés musulmanes, tel que la prière, la zakât, le jeûne, le hajj, que l'adultère est haram, ainsi que le meurtre, l'alcool et le vol." Fin de citation. Cf. "raf3 al haraj fî as-sharî'a al islâmiyya" ( p.230 )

Tag(s) : #Sâleh Ibn Homaïd

Partager cet article

Repost 0